GREENTER

Certification Minergie : L'installation d'un système de chauffage constituant la dernière condition pour l'obtention du label MINERGIE, nous recevons en cette fin d'année, notre certificat définitif !

MINERGIE est un label d'efficience énergétique d'origine suisse, qui s'applique aux bâtiments neufs ou rénovés. Celui-ci atteste donc que la performance énergétique de GREENTER ne dépasse pas 38kWh/m².an, une exigence qui devance la réglementation thermique 2020 ...! ses critères d'attribution s'intéressent également au confort, aux économies, à la qualité de construction et à la préservation de l'environnement.

Suivez la fabrication de notre POELE DE MASSE...  Lundi 14 octobre : c'est parti! on pré-implante les différents éléments depuis la trappe de chargement jusqu’au conduit d’évacuation des fumés puis on fixe au sol, à l’aide d’un mortier à la chaux, les plaques isolantes en béton cellulaire. Mardi 15 octobre : au programme, maçonnerie... on positionne préalablement le coeur de chauffe, et on commence à maçonner les briques de terre crue, dont certaines ont pris de douces formes arrondies. 

   

Mercredi 16 octobre : Ça monte… les trappes d’accès sont mises en place ; elles permettront le nettoyage de notre fameux accumulateur de plus de 6m… à noter qu’un simple tuyau d’aspirateur sera suffisant car, compte tenu du niveau de combustion, les résidus laissés dans le conduit s’apparenteront plus à de la poussière qu’à de la suie. Jeudi 17 octobre : Il s’agit aujourd’hui de rendre l’intérieur du conduit le plus lisse possible ; on reprend donc tous les joints avec un mortier à base de sable tamisé et on prépare la brique à recevoir un enduit fin. Vendredi 18 octobre : Pour durcir et lisser le sol à l'intérieur du conduit, on applique une fine pellicule de chaux tirée comme un stuc; On ferme ensuite l'accumulateur à l'aide de grandes dalles. Objectif atteint à l'issue de cette premiére semaine de travaux;

  

Novembre, la mise en route !

 Alimenté par du bois de récupération (vielles palettes), c'est parti pour quelques mois de "rodage" pour un séchage en douceur... mais déjà la chaleur se diffuse et nous notons un confort lorsque la brique se charge de chaleur et rayonne. Une fois que la terre sera bien stabilisée, nous pourrons enduire le poêle sur toute sa surface pour lui donner son aspect définitif.

 

 

 L'inauguration de GREENTER : septembre 2011

Vendredi 30 septembre 2011 : Nous sommes heureux d'accueillir sous le soleil pour l'inauguration, représentants des collectivités, fournisseurs et partenaires pour présenter le déroulement du chantier et faire visiter GREENTER. Il fait près de 30° dehors mais à l'intérieur, chacun apprécie la température tempérée et souligne le confort intérieur.

  

La construction de GREENTER : le chantier étape par étape (août 2010/septembre 2011)

Septembre 2011 : nous mettons les bouchées doubles dans les futurs bureaux pour tester et présenter un maximum de matériaux en situation : mur de briques stabilisées, panneaux de terre crue, tommettes, enduit d'argile, etc.

   

Nous travaillons à  l'installation de la VMC double flux qui garantit le renouvellement de l'air tout en récupérant les calories.

Août 2011 : Nous profitons de la fermeture pour faire réaliser les enrobés, dont une partie en "Végécol", un subsitut végétal (maïs) du bitume.

Juillet 2011 : les menuiserie bois/alu passivhaus (double et triple vitrage) sont posées. Un soin tout particulier est apporté à la pose de l'adhésif qui va assurer l'étanchéité à l'air.

 

Juin 2011 : un enduit à la chaux aérienne est appliqué sur fibre de bois, avec une finition "brossé", sur une partie de la façade nord du bâtiment. 

A l'intérieur du bâtiment, 600 m² de plaques de gypse armé de fibre de cellulose ("placo bio") sont fixées sur les murs.

Mai 2011 : nous réalisons 2 dalles sur le sol de notre futur show room :l'une en béton d'argile, d'une grande rapidité de séchage et qui apporte de l'inertie, et l'autre en béton de chanvre, une dalle légère qui complète l'isolation.

Le 15 Janvier; beaucoup de choses sont faites, voir les photos, pêle-mêle, le toit et les couvertines, les bardages des bureaux et le claire-voie, l'isolation du grand batiment et l'étanchéité à l'air, la pose de 6 fenêtres, et la pose des 390 m3 de Technopor sur les 1200m2 de géotextil, 60 tonnes que nous avons bougé à la main et au manitou, puis dammé.

Le test de résistance est réalisé et il est probant, ouf !!! nous atteignons entre 50 et 73 MPA, soit une résistance à la compression sur les 30cm d'isolant au sol de 50 à73 Tonnes au m2 !!!

+ qu"un petit kilometre de gaine blindé et le dallagiste pourra passer...

Entre temps nous sommes en cours de peinture pour les 440 m2 de bardage rouge suédois .

  

Toutes les photos sont visibles rubrique nouveautés

4 Novembre.

Tout le chanvre est posé, nous sommes en train de finir les puits de lumière et l'étanchéité sur la partir chanvre, les photos dès qu'il fait beau.

Pour le reste les bureaux sont montés et nous attaquons la pose du parepluie bleu et noir, ça change vite!!

Nous avons du mal à tout faire et assurer correctement la tenue du magasin, mais les clients sont compréhensifs, merci pour leur patience.

Le chanvre est là 100m3, c'est énorme !! des panneaux de 50 kg... 110 panneaux ça fait très lourd à porter et difficile à ranger.

Grâce à Hock, nous avons eut une commande de panneaux qui font 3000 x 1490 x 200mm !!!

 

Oulala, un gros retard dans la mise à jour du site..., nous sommes le mercredi 20 et les caissons du toit sont finis, le levage des bureaux a commencé, et jusque la fin de semiane, c'est pose de lisse, entretoise et début du bardage, le chanvre doit arriver dans la journée, dés panneaux de 4.5 m2 pièce, mais nous en reparlerons...

 Vendredi 8, Une bonne partie des caissons du toit sont finis, du coup nous sommes de corvée de scotch, en tout il y a 1km de scotch à poser sur l'OSB, ce scotch est impératif pour permettre une étanchéité à l'air parfaite, donc nous scotchons tous les panneaux OSB entre eux, un joli dessin au final , non ?

 

Mardi 5, quelle bousculade, difficile de tout faire en une journée !

Vendredi les longrines furent posées et clavetées et hier lundi le toit à commencer à être poser.

Ce sont des caissons de 6m x 1.2m et 220mm de hauteur, ils sont posés à clac sur l'ossature puis fixés ensuite viens la pose de l'osb sur toute la surface

qui recevra l'EPDM à partir du lundi 25 Octobre.

Chaque caisson comporte 6 cases à insuffler, il faut donc faire un trou de 106.5mm dans chaque cases, je vous dirais à la fin combien il y a de trous...

Voici une photo prise d'en haut.

Jeudi 30 à 7h08, tous les portiques sont en places, aujourd'hui quelques caissons iront , si tout va bien sur le toit, chaque caisson

fait 6m x 1.2m et sera insufflé avec 22cm de ouate, il y aura 600 trous à faire ....je vais les compter.

Dans le même temps les longrines vont être clavetées sauf aux futures portes d'entrées.

Mercredi 29 à 7h15, 4 portiques de plus, ça commence à prendre forme

 

Mardi 28 à 7h00 le premier portique est en place, c'est impressionnant ! 20 x 8m...

 

Lundi 27, il est 9h00 lorsque tout s'accélère, plusieurs camions de bois arrivent, il y en aura 110m3 en tout, le meccano géant commence.

 

Nous sommes le 17 Septembre, toutes les fondations sont terminées, rien de vraiment très visible encore, tout va s'accélerer le lundi 27....

 

 

le 9 Aout à 7h03 le chantier commence, la pelle de 14 tonnes est là.

Voici le terrain avant toute manipulation

 

Le voici après 1 semaine de travail, une bonne partie des réseaux sont passés , le plus compliqué reste les Eaux pluviales, car lors de l'achat du terrain la fossé était plus haut que le terrain, chercher l'arreur...

Il faut donc remonter tout le terrain et passer avec des tuyaux de 500mm.